• Couvrir des toitures en bois avec Jean-Marie Lannes

Voici le résultat d’un travail d’une années de scénarisations, d’écriture, d’interviews et de prises de vues sur le métier de Bardelier.

Jean-Marie Lannes rend hommage à son métier, Bardelier.
Couvrir les toits grâce au bois, un pari prétendu fou qui finalement a créé une carrière et ravivé un métier.

Des toitures anciennes et modernes trouvent ainsi leurs couvertures pérennes, la pluie n’altérant pas l’habitation… des constructions respectueuses de l’environnement bâties au fil des lunes.

Bardelier est un documentaire-matériau, destiné à (r)enseigner ce métier d’avenir.

 

 

 

 

 

 

 

Ôde au châtaigner

Mon arbre,

Dans ton environnement la forêt

Tu nous couvres de tes feuilles

Tu nous enveloppes, majestueux, nous protèges sans vaciller.

Toi, l’arbre, toi le châtaigner

Toi le grand, second du chêne sans sourciller.

Pendant des centaines, des milliers d’années peut-être

Tu nous as transmis l’utilité, comme ton frère (le) Hêtre

Cher châtaigner, ton fruit nous a nourris et nous t’avons coiffé.

D’arbre en arbre, de forêt en forêt,

Sans condition, le fruit de nos fermes tu nous as donné.

Vallons-montagnes, notre terre d’ici

T’ont offert sur un plateau, des vents de plébiscit’.

Tu développes toujours nos paysages

Comme le vin, ce bon vieux, ses fameux présages.

Humains, toi tu sais : nous sommes de passage,

Mais toi, arbre droit et repousses : tu nous souries davantage

Nous t’aimons comme nous pouvons,

Nos outils en main, notre création.

Tu nous permets sans âge

De t’effeuiller pour nos granges.

Châtaigner,

Toi le frère d’un temps

Plus qu’un monument de partage,

Plus qu’un mantra, plus qu’un curieux adage

Toi, compagnon des devoirs, des droits sans engagement

Tu es mon pilier, mon toit, mon ami engrenage.

Une ligne dans ma main, une écorce de cent ans

Ne bravent pas l’irrémédiable émission

Le contrat entre nous, l’indéfectible mission.

Tu es là, grinçant des entrelacs.

Tu es là, je suis là, nous deux entre lacs.